Une organisation non gouvernementale révèle la vérité choquante derrière l’utilisation de la chimio et la radiothérapie !

Intro

oncologys-greatest-secret-exposed-the-real-truth-about-chemo-and-radiation

Le traitement du cancer aux États-Unis est devenu une grande industrie. En fait, cette industrie du cancer est trop prospère pour permettre une guérison. Elle prend les gens comme des clients plutôt que des malades. Croyez-le ou non, la chimiothérapie et la radiothérapie, qui sont les deux traitements anticancéreux les plus couramment utilisés, ont été trouvés pour favoriser le cancer.

Bien que le cancer puisse être survécu, les traitements conventionnels utilisés causent des dommages irréparables notamment l’apparition du cancer secondaire.

 

 

Les cancers secondaires ne sont pas liés aux cancers d’origine, mais ils peuvent être provoqués par les mêmes déséquilibres ou les agents qui ont conduit à l’élaboration de la première situation cancéreuse. Les médecins se réfèrent souvent au risque du second cancer comme «tir ami» qui est le traitement pour un cancer menant

à l’initiation du deuxième cancer. Nous demandons donc comment le médecin ne pourrait pas informer le patient de la possibilité que les deuxièmes cancers puissent être créés par le traitement du cancer ?

Malheureusement, la forte relation entre la chimiothérapie et la radiothérapie et l’ouverture d’un deuxième cancer est connu depuis longtemps. En fait, l’organisation « American Cancer Society » admet que les deux procédés (chimio et la radiothérapie) sont cancérigènes et peuvent augmenter le risque du second cancer. Cependant, les oncologues ne parviennent pas à informer les patients à ce sujet et le public est toujours gardé dans l’obscurité.

 

 

CHIMIOTHÉRAPIE ET LE DEUXIEME CANCERS : La chimiothérapie fonctionne en endommageant l’ADN des cellules cancéreuses et en les divisant très rapidement. Le problème avec ce traitement est qu’il affecte également les cellules saines. Le risque du cancer secondaire dépend de la dose, ainsi que de la durée du traitement. L’AML (lymphoïde leucémie aiguë) et le MDS (syndrome myélodysplasique) sont les deux cancers les plus courants associés au traitement par la chimiothérapie….Cliquez sur le bouton rouge en dessous pour passer à la page suivante:

Précédent1 / 2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *