10 aliments que vous ne devriez pas manger si vous souffrez de brûlures d’estomac et du reflux acide

Une sensation de brûlure dans la poitrine, un goût amer désagréable dans la gorge, de graves ballonnements dans l’estomac, tous ces signes peuvent être liés au reflux acide. Cette condition se produit lorsque le sphincter œsophagien inférieur (SOI) qui ferme l’estomac de l’œsophage ne fonctionne pas correctement et que les acides gastriques retournent dans l’œsophage. Le reflux acide peut être déclenché par le tabagisme, l’obésité, les médicaments pour la tension artérielle et certaines anomalies de l’estomac. Toutefois, l’alimentation joue un rôle clé dans la prévention des brûlures d’estomac et du reflux acide. En effet, plusieurs aliments et boissons peuvent aggraver les tissus qui tapissent l’œsophage ou affecter la capacité du sphincter œsophagien inférieur à se fermer correctement et à conserver les acides dans l’estomac.

En fait, les professionnels de la santé recommandent de surveiller de près votre alimentation pour identifier les aliments susceptibles de déclencher votre reflux acide. N’oubliez pas que différentes personnes peuvent avoir différents déclencheurs. Voici les 10 aliments que vous ne devriez pas manger si vous souffrez de brûlures d’estomac et de reflux acide.

  1. Chocolat

Si vous aimez les chocolats, mais vous souffrez souvent de brûlures d’estomac, il est temps de dire non à l’une de vos friandises préférées. Le chocolat ne vous convient tout simplement pas. Premièrement, il contient de la caféine et d’autres stimulants comme la théobromine qui provoquent le reflux. La théobromine est une sorte de méthylxanthine capable d’empêcher le muscle sphincter inférieur de l’œsophage de se tendre, ce qui augmente directement les risques de reflux acide grave. Deuxièmement, le chocolat est riche en graisse, ce qui signifie qu’il prend plus de temps  pour être digérée. Enfin, le cacao peut amener les cellules intestinales à relâcher le sphincter œsophagien et par conséquent permettre à l’acide gastrique de remonter.

  1. L’alcool :

N’importe quel type de boisson alcoolisée peut contribuer au reflux. L’alcool peut détendre la valve au bas de l’œsophage, ce qui entraîne un reflux. Il stimule également la production d’acide gastrique et irrite l’estomac et l’œsophage pour aggraver la situation.

Lire la suite dans la page suivante

Précédent1 / 3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *