Infection vaginale : Causes, symptômes et remèdes naturels

Un manque ou un excès d’hygiène peut provoquer une infection vaginale en modifiant le pH de l’intérieur ou en modifiant la proportion de champignons et de bactéries existantes. La cause la plus fréquente d’infection vaginale est l’accumulation d’humidité dans le vagin, soit par l’utilisation de vêtements très serrés, soit par l’utilisation de vêtements intimes en matériaux empêchant l’élimination de l’excès d’eau.  Les rapports sexuels non protégés sont également une cause fréquente, lorsqu’ils sont pratiqués avec des personnes infectées.

Les symptômes typiques d’une infection vaginale à levures comprennent : démangeaisons, pertes blanches épaisses et consistance similaire à du fromage cottage, douleurs vaginales, sensation de brûlure ou d’irritation, rougeur ou irritation de la peau autour du vagin (vulve), sensation de brûlure en urinant et douleur En ayant des relations sexuelles.

Beaucoup de femmes souffrent d’infections vaginales. En fait, 3 femmes sur 4 auront une infection vaginale au cours de leur vie. Il est important de se rappeler que les infections vaginales à levures ne provoquent pas de fièvre, de frissons, de douleur au bas de l’abdomen, au dos ou aux épaules, ni de pertes vaginales odorantes ni de menstruations insuffisantes. Ces symptômes peuvent indiquer une maladie sexuellement transmissible (MST) ou une grossesse extra-utérine (dans les trompes).

Consultez votre médecin immédiatement si vous présentez l’un de ces symptômes. Rappelez-vous que les infections vaginales ne sont pas une maladie sexuellement transmissible.

Les 6 types d’infection vaginale considérés comme les principaux sont:

Chlamydiase 

Elle se manifeste par un flot blanc de mauvaise odeur. C’est une infection causée par une bactérie.

Candidose 

C’est l’un des infections les plus communes. Elle est causée par un champignon qui vit normalement dans le vagin, mais qui, pour diverses raisons, peut augmenter sa présence et provoquer une infection. Elle se manifeste par une sensation de brûlure et une inflammation de la vulve, en plus de démangeaisons et d’un flux allant du blanc au jaune.

Vaginite virale 

Principalement causée par le virus du papillome humain ou l’herpès simplex. Elles sont identifiées par les verrues, dans le cas du papillome et par les ampoules et les ulcères dans le cas de l’herpès.

Vaginose bactérienne 

Elle se présente sous forme de pertes vaginales blanches à grises, avec un arôme de poisson caractéristique.

Vaginite à trichomonase 

C’est une infection causée par des parasites. Elle se manifeste par un écoulement jaunâtre-verdâtre, avec une odeur de moisi. Il y a aussi des démangeaisons vaginales et des brûlures.

Vaginite non infectieuse 

Il s’agit généralement d’une réaction allergique à l’utilisation de spermicides, de savons aromatisés et d’autres produits responsables de la réaction de l’organisme. Des démangeaisons, des brûlures, des douleurs, des gonflements et des pertes peuvent survenir.

Remèdes naturels pour les infections vaginales

Ces remèdes naturels sont utiles en cas d’infection vaginale, en particulier d’infections fongiques, c’est-à-dire causées par des champignons. Les principaux sont:

Yaourt.             

Appliquez-le soigneusement avec un coton-tige. La consommation quotidienne du yaourt prévient les infections.

Ail 

Mâché quotidiennement, cru ou mariné.

Thé de trèfle 

Préparez un thé avec 60 g de feuilles de trèfle par litre d’eau. Vous devriez boire un verre 3 fois par jour.

Huile de lavande 

Prenez des bains vaginaux avec de l’eau additionnée de quelques gouttes de lavande.

Thé au calendula 

Ajoutez une feuille de calendula dans un demi-litre d’eau. Prenez cette infusion 2 fois par jour.

Eau oxygénée. 

Prenez un bain vaginal avec du peroxyde d’hydrogène.