Maladie cœliaque: Si vous avez l’un de ces symptômes, arrêtez de manger du gluten immédiatement

La maladie cœliaque est un trouble qui rend la personne hypersensible au gluten qui est une protéine trouvée généralement dans les céréales telles que le seigle, l’orge et le blé. Selon les statistiques, près de 1% de la population américaine souffre de la maladie cœliaque. Lorsqu’une personne intolérante consomme des aliments contenant du gluten, le système immunitaire réagit en endommageant l’intestin grêle, ce qui peut provoquer une diarrhée, un ballonnement, des douleurs abdominales ou une fatigue.

Plusieurs mutations génétiques peuvent déclencher la maladie cœliaque, mais seulement 2 à 3% des personnes atteintes de ces mutations développent une intolérance au gluten. Alors, si vous avez l’un des symptômes suivante, vous devez certainement arrêter de manger du gluten immédiatement

Symptômes de la maladie cœliaque:

Chez les personnes intolérantes, la consommation du gluten équivaut à ingérer une substance toxique dans le corps. Elle provoque une réponse immunitaire immédiate et peut entraîner l’apparition de plusieurs symptômes, parmi on note:

Troubles gastro-intestinaux : à cause de cette intolérance, le corps devient incapable de digérer le gluten, ce qui provoque des lésions de l’intestin grêle qui ne peut pas absorber correctement les vitamines. La conséquence est une douleur à l’estomac, des ballonnements, des flatulences, de la diarrhée, etc.

Troubles neurologiques : la maladie cœliaque peut également entraîner des sautes d’humeur inexpliquées, des vertiges, une confusion, un manque de concentration, une dépression, une anxiété, etc.

Maux de tête : les personnes hypersensibles au gluten souffrent de migraines et de maux de tête très récurrents.

Éruption cutanée : l’allergie au gluten ne fait pas exception à la règle: Elle provoque des rougeurs, des démangeaisons, qui se manifestent généralement aux bras, aux cuisses et au visage. De plus, le psoriasis, l’eczéma et la kératose pilaire en sont les signes typiques.

Système immunitaire affaibli : La consommation du gluten met le système immunitaire à rude épreuve et concentre toutes ses réactions. Ainsi, il devient plus faible et le corps sera facilement attaqué par les germes.

Troubles hormonaux : le gluten est également responsable de troubles affectant la production d’hormones: il favorise le déséquilibre de l’hormone du stress et des hormones sexuelles, ce qui peut conduire à la stérilité.

Douleur articulaire : les propriétés inflammatoires de cette protéine sont une source de douleur et d’enflure chronique des articulations.

Fatigue chronique : le gluten peut entraîner une fatigue chronique qui s’accompagne souvent de douleurs générales et de troubles du sommeil.